Mali: Plusieurs soldats tués dans  03 attaques revendiquées par Al-Qaïda

LCR / Mali

L’armée malienne a annoncé, hier dimanche 24 avril, la mort de six soldats dans trois attaques simultanées de groupes « terroristes » ayant utilisé des « véhicules bourrés d’explosifs », contre trois camps militaires dans le centre du pays. Les assauts, qui ont également fait une vingtaine de blessés, ont été revendiqués par un groupe lié à Al-Qaïda.

Ces attaques ont fait six morts et 20 blessés dans les trois camps visés à Sévaré, Bapho et Niono par des « groupes armés terroristes qui ont utilisé des véhicules kamikazes bourrés d’explosifs », a affirmé l’armée malienne dans un communiqué. Elles ont été revendiquées par la Katiba du Macina du prédicateur peul Amadou Koufa, dans un message audio. « Nous avons frappé ces camps au même moment avec un intervalle de cinq minutes. Outre les morts, on leur a causé des dégâts matériels », ont déclaré les jihadistes.

Par ailleurs, une unité des Fama « en patrouille » sur l’axe Moura-Tenenko (centre) a été « prise dans une embuscade par un groupe au cours de laquelle dix terroristes ont été neutralisés » lors d’un incident séparé, a annoncé l’armée dans un autre communiqué publié dimanche soir. À la suite des attaques de dimanche matin, l’armée a « interpellé trois suspects à Sévaré qui ont été mis à la disposition de la gendarmerie pour enquêtes ». La Mission de l’Onu au Mali (Minusma) « condamne fermement les attaques dirigées contre les Fama à Sévaré, Niono et Bapho où plusieurs soldats sont morts ce (dimanche) matin », dans un message sur Twitter. Elle dit avoir, « à la demande des Fama, immédiatement déployé une force de réaction rapide à Sévaré ».

Jérémie Yenou

traduire »
AllEscort