Le Burkina Faso suspendu par l’UA après le renversement du pouvoir de Roch Christian Kaboré

LCR / UA

Ce lundi 31 janvier 2022, l’Union africaine (UA) a annoncé la suspension du Burkina Faso de toutes ses activités jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel dans le pays. L’annonce a été faite à travers un tweet.

C’est à travers un tweet que le Conseil de Paix et Sécurité, en charge des conflits et questions de sécurité au sein de l’UA a annoncé la suspension du Burkina Faso après le coup d’État survenu le lundi dernier : » Le Conseil décide (…) de suspendre la participation du Burkina Faso à toutes les activités de l’UA jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel dans le pays », lit-on dans le tweet.

Rappelons qu’après le coup d’Etat qui a évincé du pouvoir le président Roch Marc Christian Kaboré, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest avait déjà suspendu le Burkina, comme cela a été le cas pour la Guinée et le Mali qui ont connu des coups d’Etat ces derniers mois. Une délégation de chefs de la diplomatie de la Cédéao est ce lundi dans la capitale burkinabè, Ouagadougou, où une rencontre avec les membres de la junte est prévue.

Rollis Houessou

traduire »