2ème session extraordinaire à la mairie de Lokossa : D’importantes décisions prises

LCR/Mairie de Lokossa

Afin de permettre à plusieurs structures étatiques et communautaires de s’ériger dans la commune de Lokossa pour son développement, le conseil communal s’est réuni, ce jeudi 15 Avril 2021 en session extraordinaire à la salle de délibération de l’hôtel de ville. Une 2 ème session extraordinaire de l’année 2021 qui a connu la participation de tous les 25 conseillers communaux.  Huit points ont été inscrits à l’ordre du jour en plus des divers.

Le développement de la commune de Lokossa est une grande priorité de l’équipe dirigeante actuelle de la mairie. Le maire Gervais Hounkpè Houénou et ses conseillers ont pris d’importantes décisions ce jeudi en adoptant presque à l’unanimité tous les points inscrits à l’ordre du jour dont l’ossature se présente comme suit : Adoption du compte rendu de la 1ère session ordinaire de l’année 2021 du conseil communal, autorisation de virement de crédit d’article à article au sein du chapitre 23 de la section d’investissement, attribution de domaine au Ministère de la Santé pour la construction d’un centre de traitement épidémiologique à Lokossa, attribution de domaine à la Police républicaine pour la construction du commissariat de l’arrondissement d’Agamè, attribution de domaine à la Police républicaine pour la construction du commissariat de l’arrondissement de Koudo, affectation de domaine à GI-MONO pour la réalisation du projet AGROPOLE, affectation d’un domaine au Millenuim Challenge Account pour l’installation d’un champ de panneaux solaires à Koudo et les divers.

Après la validation de l’ordre du jour, les discussions ont commencé avec la correction du document du compte rendu de la 1ère session ordinaire. Tous les points ont été adoptés et le conseil communal a marqué son accord pour l’attribution et l’affectation des différents domaines demandés. 

Si les points 2, 4 et 7 n’ont pas suscité grand débat avant leur adoption, ce n’est pas le cas des autres points. Sur les autres points, les débats ont été houleux. Au point 3, le domaine devant abriter ce centre, va s’étendre sur une superficie d’un hectare. Mais un hôpital de référence a été prévu sur le même domaine estimé à 9 hectares. Les deux infrastructures seront érigées au même endroit. Selon les intervenants, il faut exploiter 1 hectare pour la construction du centre avant l’hôpital de référence vu que le financement du centre est disponible déjà.

Au niveau du point 5 où la mairie doit attribuer un domaine pour la construction d’un commissariat à Koudo, il a été mentionné sur la demande, la mise à disposition d’un hectare. Mais le conseil a estimé que c’est trop pour un seul commissariat. Après plusieurs démonstrations, une majorité des conseillers a marqué son accord pour l’attribution d’un demi-hectare au lieu d’un hectare. Pour eux, le reste du domaine pourra servir à autre chose.

L’autre point qui a fait objet de débat est relatif à l’affectation d’un domaine à Gi-Mono pour la réalisation du projet AGROPOLE de l’arrondissement de Koudo. Selon Gervais Hounkpè Houénou et ses hommes, le projet est à saluer mais ils estiment qu’il faut réduire un peu la superficie des domaines sollicités. Ils soutiennent que les particuliers dans le domaine d’huile doivent être recensés et être accompagnés. Après les débats, l’affectation du domaine a été validée.

Concernant les divers, le maire a soumis à l’appréciation du conseil communal, une lettre de doléance des enfants du feu Noël Houssou, ancien maire de Lokossa décédé il y a quelques semaines. Dans la lettre, les enfants de l’illustre disparu demandent à la mairie l’exonération des frais d’inhumation à domicile. Ils souhaitent également que le corps de leur père soit exposé dans la salle de délibération de la mairie. Au regard de ce que ce patriarche a été pour la commune, les conseillers communaux ont jugé bon d’exonérer les frais et permettre l’exposition du corps pendant quelques minutes à la Mairie. 

D’autres divers ont suivi notamment les remerciements pour la période électorale et la victoire du duo Talon-Talata.  Rappelons que le commissariat d’Agamè occupera un espace de 380 mètres carrés. Le financement est prêt et les travaux seront lancés très prochainement.

Avec l’attribution de ces terres, le conseil communal vient donner leur cachet pour un nouveau visage de la commune qui déjà, a été métamorphosée par l’asphaltage et bien d’autres réalisations issus du Programme d’action du gouvernement.

Rollis Houessou

traduire »
AllEscort