Pénurie mondiale de semi-conducteurs : Huawei accuse les États-Unis

LCR/Pénurie mondiale de semi-conducteurs

Huawei accuse les États-Unis d’être responsables de la pénurie mondiale de puces. Pour le constructeur chinois, le gouvernement américain a fortement perturbé les chaînes d’approvisionnement avec les sanctions commerciales décrétées contre de nombreuses entreprises.

Une grave pénurie de semi-conducteurs touche actuellement toute l’industrie de l’électronique. C’est en raison de cette pénurie que de nombreuses entreprises n’arrivent plus à fournir en quantité suffisante leurs derniers produits phares, à l’instar de Sony avec la PS5, Microsoft avec la Xbox Series X ou encore Nvidia avec ses cartes GeForce RTX 3000.

Si de nombreux analystes s’accordent à dire que la pandémie mondiale de Covid-19 est la principale responsable de cette pénurie, la position de Huawei est différente. D’après la firme de Shenzhen, le gouvernement américain, et plus précisément l’administration Trump, est responsable en grande partie de ces difficultés d’approvisionnement.

Selon Huawei, ce sont les sanctions américaines décrétées contre le constructeur et des dizaines d’autres entreprises chinoises qui ont provoqué l’achat panique de composants et de puces en particulier, ce qui aurait abouti à la pénurie que l’on connaît actuellement. D’après le président tournant de Huawei Eric Xu, les entreprises n’avaient pas cherché auparavant à faire des stocks de puces. Pour Qualcomm, la pénurie continuerait jusqu’en fin 2021.

Selon Eric Xu, le gouvernement américain a « détruit la confiance qui existait dans la chaîne d’approvisionnement des puces ». Il garantit que cette pénurie entraînera à coup sûr une augmentation des prix de l’électronique. Le responsable est revenu sur la situation catastrophique de Huawei. Il espère toujours battre Samsung et devenir le numéro 1 du smartphone malgré ces difficultés.

Jérémie Yenou

traduire »
AllEscort