Manifestations contre la prorogation du mandat : Une trentaine de manifestants bientôt devant le juge

LCR/CRIET - BENIN

Les personnes interpellées et arrêtées dans le cadre des manifestions contre la prorogation du mandat présidentiel de Patrice Talon seront jugées le mardi 27 juillet 2021 par la Criet.

Une trentaine de personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre lors des manifestations populaires qui secouent le Bénin depuis le 06 avril pour annoncer la fin du mandat constitutionnel de Patrice Talon. Les individus arrêtés ont été présentés au procureur spécial près la Cour de Répression des infractions Economiques et du Terrorisme (Criet). Ce denier a engagé des poursuites judiciaires à leur encontre et les a placés en détention. Il est retenu contre eux, les chefs d’accusations suivants : « troubles à l’ordre public, destruction de biens publics et terrorisme ». C’est de ces accusations qu’ils répondront devant le juge de la Criet le mardi 27 juillet 2021. En attendant cette date, les personnes arrêtées sont détenues dans les maisons d’arrêts de Missérété, Cotonou et Ouidah.

Malgré ces interpellations et détentions, les manifestations contre la rallonge du mandat du président Talon continuent de prendre de l’ampleur avec des actes de vandalismes et des pertes en vies humaines.

Keneth Eganhoui

traduire »