Criet : Bio Dramane Tidjani gardé à vue, Les Démocrates montent le ton et condamnent le gouvernement

Bio Dramane Tidjani a répondu présent à la convocation de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) ce lundi 22 février.  Après l’avoir écouté, la CRIET a décidé de le placer en garde-à-vue à la brigade économique et financière (BEF).

Et suite à cet état de chose, Éric Houndété et les siens ont vite donné de la voix.

 Dans un communiqué rendu public, dans la nuit de ce lundi, le parti Les Démocrates indique que le coordonnateur de la 8em circonscription a été transféré vers la BEF sans notification des charges retenues contre lui. Pour le parti de l’ex président Yayi, il s’agit d’une manœuvre tendant à réduire au silence toute voix discordante.

Ils qualifient cette arrestation « d’arbitraire » et « d’acharnement politique ».

Rollis Houessou

 Lire l’intégralité du communiqué, ci-dessous.

COMMUNIQUÉ PARTI « LES DÉMOCRATES »

Convoqué par la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) pour ce lundi 22 février 2021 à 10 heures, le Coordonnateur Adjoint de la huitième circonscription électorale du Parti Les Démocrates, Monsieur Bio Dramane TIDJANI était présent sur les lieux avant 10 heures.

Après une très longue attente de plus de 11 heures, soit après 21 heures, il se voit notifier son transfèrement à la brigade criminelle pour y être écouté dans le cadre de la poursuite du « dossier » et naturellement sans notification des charges retenues contre lui.

Ainsi, après nos dénonciations contenues dans notre précédent communiqué du 21 février 2021, informée de la forte remobilisation des bases du parti sur le terrain, la justice de la rupture change de tactique et décide de retenir le camarade dans les liens de la détention prétextant d’une enquête à la brigade criminelle.

Manifestement, il s’agit d’une manœuvre tendant à réduire au silence toute voix discordante.

A qui profite cette arrestation arbitraire qui ne vise qu’ à faire peur aux opposants épris de liberté et de démocratie??

Le Parti Les Démocrates dénonce cet acharnement et ce harcèlement judiciaire que subissent depuis quelques moments ses dirigeants et ses militants et élève une vive protestation contre ces honteuses manœuvres d’intimidation.

Le parti invite le gouvernement et son chef à faire cesser ces manœuvres et rappelle qu’aucune intimidation ni harcèlement n’émoussera les ardeurs des militants du Parti Les Démocrates et de l’opposition décidés à mener à bien le combat de la restauration de la Démocratie et de l’État de droit.

Le Parti Les Démocrates invite ses militants à rester mobilisés et attentifs pour la suite à donner au dossier.

Ensemble nous gagnerons la bataille de la restauration de la démocratie, de l’Etat de droit et de l’alternance démocratique en 2021 pour le développement de notre pays.

Vive le Parti « LES DÉMOCRATES »

Vive le BENIN

Le Président,

Eric HOUNDETE

traduire »