Différence entre coentreprise et partenariat

Entreprise commune ou partenariat

Il est tout à fait normal de considérer que l’entreprise commune et le partenariat ne font qu’un. Il s’agit pourtant de deux entités dont les différences sont très nettes.

La coentreprise implique que deux entreprises ou plus s’associent pour faire des affaires. Dans le cas d’un partenariat, ce sont des individus qui s’associent dans le cadre d’une entreprise commune. Deux ou plusieurs entreprises, souvent cotées en bourse, s’engagent dans une coentreprise pour surmonter la concurrence commerciale. Dans le cadre d’un partenariat, les personnes impliquées deviennent partenaires d’une organisation dans le but de réaliser des bénéfices.

Une entreprise commune peut être considérée comme un accord contractuel entre deux entreprises, qui vise à entreprendre une tâche spécifique. Le partenariat, quant à lui, est un accord entre deux parties qui conviennent de partager les bénéfices et d’assumer la charge des pertes subies.

Dans le partenariat, les personnes impliquées sont copropriétaires d’une entreprise commerciale visant à réaliser des bénéfices. Mais dans le cas d’une entreprise commune, ce n’est pas seulement le profit qui lie les parties. Les entreprises communes peuvent être constituées à des fins spécifiques. Par exemple, des entreprises peuvent s’associer et financer le développement d’un produit particulier qui pourrait être utile à leurs activités respectives. Normalement, les entreprises s’engagent dans des coentreprises, car il est parfois très coûteux d’entreprendre certaines activités, comme la recherche et le développement, individuellement.

Alors que le partenariat peut durer de nombreuses années jusqu’à ce que les parties concernées n’aient plus de différends, les entreprises ne s’engagent dans une entreprise commune que pour une période limitée, jusqu’à ce qu’elles aient atteint leur objectif. Dans une entreprise commune, les membres se sont réunis dans un but spécifique, alors que dans un partenariat, les membres se sont réunis uniquement pour faire des affaires.

Une autre différence entre la coentreprise et le partenariat concerne la fiscalité. L’une des principales différences concerne la déduction pour amortissement. Les membres d’une société de personnes peuvent bénéficier de la DPA conformément aux règles de la société de personnes. Les coentreprises, quant à elles, peuvent utiliser la DPA autant ou aussi peu qu’elles le souhaitent. Il n’est pas nécessaire de remplir une déclaration dans le cas d’une coentreprise, mais elle doit être remplie dans le cas d’une société de personnes.

Dans une société de personnes, les membres ne peuvent pas agir à leur guise et n’ont pas d’identité individuelle ; ils appartiennent à un groupe. Toutefois, un membre de l’entreprise commune peut conserver l’identité de son entreprise ou de ses biens.

Résumé

1. L’entreprise commune implique que deux ou plusieurs entreprises s’associent pour faire des affaires. Dans un partenariat, ce sont des individus qui s’associent pour une entreprise commune.

2. Une coentreprise est un accord contractuel entre deux entreprises, qui vise à entreprendre une tâche spécifique. Le partenariat est un accord entre deux parties qui conviennent de partager les profits et les pertes.

3. Les membres d’une société de personnes peuvent demander une DPA conformément aux règles applicables aux sociétés de personnes. Les entreprises communes, quant à elles, peuvent utiliser autant ou aussi peu de la DPA qu’elles le souhaitent.